Le Président et le Vice-président du CIQ Luynois ont rencontré Madame Brunet, adjointe en charge de la commune de Luynes le 25 février 2016.

Le but de cette rencontre était de faire le point sur les échanges que nous avions eu lors du précédent entretien du 13 janvier 2014.

Concernant la sécurité :

Entretien de janvier 2014 : Mme Brunet nous avait indiqué qu’il n’était pas question d’installer un poste de police permanent dans le village, mais qu’elle avait demandé une augmentation des patrouilles de la police nationale et municipale, que des caméras de télésurveillance devaient être installées et que deux adjoints de sécurité patrouillaient sur Luynes.

Entretien de février 2016: Les caméras de télésurveillance ne sont pas installées. Par contre une patrouille de 2 policiers municipaux est affectée à Luynes du lundi au vendredi. Le samedi et le dimanche une patrouille de 3 policiers municipaux effectue des rondes sur Luynes, Les Milles et La Duranne.

Concernant l’entretien du village :

Entretien de janvier 2014 : Mme Brunet avait reconnu ce manque d’entretien tout en indiquant que cela dépendait de plusieurs services centraux de la ville.

Entretien de février 2016: Mme Brunet nous indique avoir procédé à des opérations coup de poing. Elle a demandé et espère obtenir une affectation de 2 agents pour l’entretien du village.

Elle nous indique également que dans le cadre des chantiers de jeunes des travaux de peinture et de jardinages seront réalisés sur le centre du village.

Concernant le projet de stationnement payant au centre du village :

Entretien de janvier 2014 : Mme Brunet nous avait indiqué vouloir publier les résultats du sondage dans le courant du mois d’avril 2014.

Entretien de février 2016: Les résultats n’ont pas été diffusés. Mme Brunet nous informe que ce sujet sera à l’ordre du jour de la première réunion de l’Assemblée participative de proximité le 22 mars 2016.

Concernant le chemin de la commanderie :

Entretien de janvier 2014 : Mme Brunet devait organiser une nouvelle réunion avec les riverains.

Entretien de février 2016: La réunion n’a pas été programmée et ne le sera pas pour l’instant en raison d’un manque de crédits pour réaliser quelques travaux que ce soit.

Concernant les conseils de quartier :

Entretien de janvier 2014 : Mme Brunet nous avait indiqué que le CIQ Luynois en ferait partie mais qu’elle continuerait à privilégier les contacts directs avec les CIQ et les associations.

Entretien de février 2016: Une Assemblée participative de proximité devrait se réunir le 22 mars 2016 en lieu et place du conseil de quartier.

Concernant la révision du projet de Plan Local d’Urbanisme (PLU) :

Le CIQ Luynois avait présenté et remis ses analyses à Mme Brunet en insistant notamment sur les deux aspects suivants : l’habitat et les déplacements.

 Entretien de janvier 2014 :

-          Sur l’habitat, Mme Brunet indiquait qu’elle partageait notre avis sur une limitation de la concentration de constructions notamment sur le quartier Rempelin et qu’à ce titre notre revendication de limitation de hauteur des constructions a déjà été prise en compte.

-          Sur les déplacements, Mme Brunet indiquait qu’elle n’était pas favorable à la création de la halte ferrée, ni à celle du BHNS (bus à Haut  Niveau de Service) associé. Elle souhaitait plutôt un renforcement des fréquences de bus depuis et vers Les Milles.

Le CIQ Luynois souhaitait fermement que ces prises de position de Mme Brunet, qui ne correspondaient pas aux dispositions du projet de PLU, lui soient confirmées par écrit. Ceci n’a pas été fait.

Entretien de février 2016:

-          Sur l’habitat : En analysant la décision d’approbation et les documents constituant le PLU approuvé, le CIQ Luynois a constaté que non seulement ses remarques et demandes, partagées par Mme Brunet,  n’avaient pas été prises en compte mais que les décisions retenues aggravaient la concentration de logements sur le quartier Rempelin en augmentant les surfaces dédiées à l’habitat d’environ 10%.

Mme Brunet nous a indiqué qu’elle restait favorable à une limitation de la hauteur des constructions à l’identique de l’existant à proximité du lycée international, soit R+2. Elle déclare pouvoir faire respecter cette position au travers de la commission d’urbanisme dont elle est membre.

Le CIQ Luynois lui a indiqué qu’il restait sceptique sur cette position car les documents constitutifs du PLU autorisent une hauteur de constructibilité supérieure au R+2, de l’ordre de 13m pour certain secteurs de cette zone, et que ces documents sont opposables aux tiers.

-          Sur les déplacements, Mme Brunet nous a indiqué souhaiter un renforcement des fréquences de bus l’après midi entre Luynes et Les-Milles. Elle indique également que pour l’instant le BHNS reliant Le-Pont-de-l ‘Arc au Plan-d’Alliane via Luynes n’est pas à l’ordre du jour. Si cela était elle se dit opposée à une traversée du village par le centre et souhaite une étude d’un autre itinéraire.

Autre sujet abordé, celui de la mise en service du pôle Krypton englobant une mini gare routière. Le CIQ Luynois se déclare inquiet d’une possible rupture de charge pour les luynois empruntant les bus de et vers le centre d’Aix-en-Provence.

Divers :

Mme Brunet nous a également indiqué qu’elle voulait lancer l’étude d’une zone 30 sur le village (à réaliser entre 2016 et 2017), que la deuxième tranche d’aménagement de la place de l’église allait être réalisée et que le parvis devant la mairie allait faire l’objet d’un réaménagement.